Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hello les gens 

Suite au Top Ten particulier de Bettie, j'ai décidé de lui répondre via un article au moins je peux dire plein de choses et ça pourri pas ses notifications Twitter et ses commentaires de blog ^^

Voici l'article en question : Top Ten Bettie Rose Books

Le lecteur-blogueur est-il un lecteur plus exigeant que les autres ?

Je ne pense pas que le blogueur soit plus exigeant même si un coté l’amène probablement a avoir des déceptions plus grandes à cause de la publicité et des avis que l’on peut voir sur les livres. Personnellement je ne lis les avis qu’une fois ma chronique faite pour ne pas être influencée.

Peut-on parler de bons et de mauvais lecteurs ? Si oui, qu’est ce qui justifie leur catégorisation ?

Il n’y a pas de bons ou de mauvais lecteurs à mon sens sauf si on part dans la compréhension des textes mais comme cela reste tout de même assez personnel

Vraie ou fausse littérature ? Qu’en pensez-vous ?

La question piège ^^. Pour beaucoup il est vrai que la vraie littérature ce sont les classiques type Hugo, Zola etc … Franchement je trouve cela dommage de catégoriser les livres de la sorte, le plus important c’est que le lecteur prenne du plaisir dans ce qu’il choisit non ?

Lire « trop » est-il possible ?

Je pense que cela peut être possible enfin si on oublie tout ce que l’on a coté pour lire

A lire à un rythme « effréné », ne causons-nous pas nous mêmes les pannes de lecture ou la sensation de lassitude vis à vis d’un genre (par exemple) ?

Je pense que les blogueurs (en fait nous pour la plupart) se mettons sur le dos une énorme pression quant aux lectures car il faut tous les lire et vite. On a des SP et donc on se sent redevable pour la confiance qu’on nous témoigne mais à se forcer de lire quand on a pas le temps, pas l’envie (oui oui ça arrive !!) je ne suis pas sure qu’on lise correctement l’histoire et résultat la chronique est loin d’être bonne.

J’essaie de ne me mettre aucune pression

Lire beaucoup est-il un réel facteur d’isolement social ?

Oui je pense que c’est un facteur d’isolement car on préfère tout simplement être dans les pages de nos livres, voyager, rêver, réfléchir plutôt que d’être confronté aux vrais gens et aux vrais problèmes.

Qu’attendez-vous d’une rencontre avec un(e) auteur(e) ?

Je viens tout juste de commencer les salons pour les rencontres auteurs et je n’attends pas grand-chose en fait. En revanche cela fait très plaisir qu’un auteur nous reconnaisse quand on donne le nom de son blog.

Pensez-vous que l’on puisse tirer du positif ou quelque chose à retenir de chaque lecture, même de celles qu’on a pas du tout aimé ? Et à l’inverse, peut-on adorer un livre qui pourtant ne nous apporte rien de particulier ?

Je pense que chaque lecture nous apporte un petit quelque chose, une émotion, un retour en adolescence, une autre vision du monde, du rêve

Chroniquer un livre qu’on n’a pas aimé : bonne idée ou inutile ? Peut-on tout dire ?

Je pense que l’on peut le chroniquer si c’est pour apporter des explications au fait que l’on n’ait pas aimé car après tout cela ne regarde que le lecteur, ce sont ses ressentis, ses impressions mais il faut réussir à le justifier de façon pertinente. Il faut le faire dans le respect de l’auteur car derière le livre il y a aussi des heures de travail dont il faut tenir compte. Je pense que l’on peut tout dire si cela est dit correctement.

Chroniquer un livre abandonné : pertinent ou mieux vaut s’abstenir ?

Si on peut expliquer pourquoi sans juger le livre ou l’auteur mauvais on peut le faire pour expliquer ce qui n’a pas marché pour nous en revanche si c’est juste pour dire du négatif sans rien de plus je n’en vois pas l’intérêt.

Voilou pour mes réponses et vous qu'auriez-vous répondu ? n'hésitez pas à le dire en commentaires ^^

 

    Tag(s) : #blabla

    Partager cet article

    Repost 0