Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Résumé 

S'opposant à la volonté de son père qui veut la marier, Tidir s'engage auprès d'un groupe de femmes à Rabat, au Maroc, qui se battent pour leur émancipation et leur liberté.

Merci aux Editions Flammarion Jeunesse pour cet envoi et à Charlotte Bousquet pour la dédicace.

J'ai été très intriguée par ce roman dès sa réception mais je ne m'attendais pas à ce que la lecture soit difficile pas au niveau de lecture car la plume de l'auteur est vraiment agréable mais par rapport au sujet traité dans le roman.

Dans "Le jour ou je suis partie", on rencontre Tidir une jeune fille qui rêve de liberté et qui a envie de choisir sa vie, d'être maître de ses choix, de ses désirs. 

Pour se battre pour ses convictions, elle entreprend un long périple afin de participer à une marche pour le droit des femmes. Celui ci sera riche en rencontre comme le chien qu'elle va amadouer et qu'elle nommera Amalou mais aussi par des rencontres humaines qui vont la conforter dans son choix et d'autres qui vont la pousser à se remettre en question. 

Tidir est une jeune fille très attachante tout au long de la lecture et nous découvrons au fil des pages ce qui l'a poussé à entreprendre ce voyage.

Ce livre nous met face aux conditions de vie des jeunes filles de ce pays, comme épouser l'homme décidé par leur père, comme ne jamais se déplacer sans porter le voile ou adresser la parole à un homme sans avoir de chaperon.

On a du mal à imaginer leurs vies car elles sont à des années lumière de nos vies et cela nous pousse vraiment à réfléchir. L'égalité hommes/femmes n'est pas encore vraiment au point chez nous mais avec ce roman on se rend compte de la chance qu'on a. 

Le sujet le plus important de ce roman au final est cette recherche de la liberté. Celle de pouvoir disposer de son corps, de son esprit. De vouloir faire ses propres choix mais aussi ses erreurs. Cette liberté qui fait qu'on est une personne à part entière.

Je pense que si j'avais été à sa place, j'aurais certainement fait les mêmes choix car ma liberté j'y tiens et je ne voudrais pas qu'on me la retire sous prétexte que c'est comme ça et pas autrement.

Nous vivons dans une société qui évolue à chaque seconde mais dans ce roman on a l'impression que tout est figé au niveau du droit des femmes.

Un seul petit regret sur ce livre, j'aurais aimé que le passage sur la manifestation pour le droit des femmes soit un peu plus long même si au final ce n'était pas vraiment le sujet du livre.

Une lecture que je conseille à toute personne, une lecture qui nous fait nous remettre en cause.

C'est surtout un livre qui nous permet de voir à quel point nous sommes libres de nos vies et j'espère qu'un jour elles auront les mêmes droits que nous !  

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques ! 

Tag(s) : #chronique, #Flammarion Jeunesse, #partenariat, #service presse

Partager cet article

Repost 0